Le Jeu de Paume, nouvel équipement du Centre-Ville

Partager :

Nouveau dans cette fonction d’équipement de quartier, le Jeu de Paume a pourtant une histoire tout à fait singulière, dans le centre-ville de Rennes. Construit en 1605, le Jeu de Paume dit le Pélican est au XVIIème siècle un haut lieu du sport rennais. A partir de 1686, le bâtiment est transformé successivement en chapelle, puis en lingerie de l’hôpital Ambroise Paré (1793), et finalement en bureaux municipaux (1994). Lors de la rénovation pour le projet d’équipement de proximité, des études du bâti et des fouilles archéologiques sont menées de 2011 à 2014 et permettent de découvrir sa structure initiale, conservée tout au long de son évolution. Reconnue comme la plus ancienne salle en élévation conservée en France, elle est inscrite au titre des monuments historiques en 2012.

En 2020, c’est donc un nouveau départ pour le Jeu de Paume qui devient un lieu de rencontres, d’échanges et de travail coopératif, au service du territoire de proximité et de ses habitants. Les projets de l’équipement contribuent à la qualité de vie et à l’animation du quartier Centre.

Pour quoi ?

Le Jeu de Paume se donne pour priorité d’être :

  • Un espace de soutien aux initiatives des habitants du quartier Centre et aux solidarités de proximité
  • Un espace de ressource pour les familles du quartier Centre,
  • Un espace inscrit dans les dynamiques culturelles et patrimoniales du quartier.

Comment ?

Missionnée par la Ville de Rennes, L’APRAS assure la gestion et l’animation du Jeu de Paume jusque fin 2021. La mission de l’APRAS durant cette période consiste également à accompagner la création de la future structure de gestion et d’animation, pensée collectivement avec les acteurs du quartier Centre.

L’accueil, la gestion et l’animation de l’équipement sont assurés sur site par une équipe de professionnels.

L’équipe est également accompagnée dans le déploiement du projet par les membres des structures hébergées, et les habitants qui souhaitent s’y investir. Ils participent aux instances liées à la gouvernance du lieu et s’impliquent sous différentes formes dans le quotidien.

Quoi ?

L’équipement dispose de différents espaces pour mettre en œuvre ce projet :

  • Rez-de-jardin : la crèche (gérée par l’association PARENBOUGE) et la grande salle polyvalente du Pélican.
  • Rez-de-chaussée : le Hall d’accueil, une salle de motricité partagée
  • 1er étage : deux salles réunions et/ou d’activités,
  • 2ème étage : les bureaux administratifs de l’équipement et un espace de travail partagé composé de 4 bureaux, de 2 salles de réunions et/ou d’activités et d’un espace de convivialité.

La diversité des espaces permet d’avoir une proposition variée avec :

  • Des expositions accueillies dans le hall de l’équipement avec des rencontres sous différentes formes avec les artistes
    • Des ateliers avec les structures hébergées. Depuis la rentrée de septembre : des ateliers théâtre, yoga, ateliers participatifs, chorale, relais assistantes maternelles…
    • Des projets partenariaux et la programmation d’évènements : semaine de la petite enfance en avril 2021, temps fort « Place aux jeunes » en 2021, …

Pour qui ?

Le Jeu de Paume s’adresse prioritairement aux habitants du quartier Centre-Ville.

  • « Les habitués » :

Le Jeu de Paume héberge des acteurs et leurs projets constitués sous différentes formes d’organisations : des collectifs d’habitants, des associations, des entrepreneurs de l’ESS, …

  • « Les occasionnels » :

Le Jeu de Paume accueille aussi d’autres formes d’organisations dans le cadre de locations ponctuelles : des évènements privés organisés par les familles du quartier Centre, des réunions, des formations ou des manifestations organisés par des associations, des collectivités, des organismes privés, …

La cohésion et les collaborations multiples sont un principe de fonctionnement au sein de l’équipement, entre les différentes formes d’organisations accueillies.

L’actualité :

  • Janvier : nuits de la lecture
  • 6 au 28 février : exposition « Batterie étendue » avec le Bon Accueil
  • 13 au 19 février : journées des prisons
  • Mars : ateliers, lectures, temps de rencontres, conférences, exposition… autour du droit des femmes
  • 1 au 15 avril : exposition et ateliers « Land art et récup’art » avec Luc Leguérinel
  • 17 au 25 avril : semaine de la petite enfance et parentalité
Partager :

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Pour assurer le fonctionnement du site, ces cookies sont requis
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services