Les Espaces Sociaux Communs

PRÉSENTATION

Partager :

A LA FIN DES ANNÉE 80,

La Ville de Rennes, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine et la Caisse d’Allocations Familiales d’Ille-et-Vilaine engagent une réflexion qui conduira à la création des Espaces Sociaux Communs.

Cette réflexion résultait de la conjugaison de plusieurs facteurs : évolution du cadre juridique des politiques sociales (lois de décentralisation, création des CCAS…), essor des politiques d’insertion (création du RMI), développement de la « politique de la Ville » (Habitat Vie Sociale, DSQ…), évolution des problématiques sociales avec l’installation durable d’un chômage de masse, complexification pour les usagers de l’accès à l’information et aux droits sociaux.

Ces évolutions s’inscrivaient localement dans un contexte où le partenariat en place permettait d’avancer sur les questions de développement social territorial, de participation des habitants.

EN 1994

Les 3 partenaires saisissent une opportunité immobilière. Le Département cherche un nouveau lieu pour ses services, la Ville de Rennes veut implanter sa mairie annexe et le CCAS qu’elle a décidé de déconcentrer, la CAF veut également changer la localisation de son centre social à Maurepas. Au même moment, le centre commercial du Gros Chêne est en reconstruction : l’occasion est saisie de concrétiser la réflexion engagée.

TROIS ANS PLUS TARD

Le premier septembre 1997 le premier Espace Social Commun ouvre ses portes au gros chêne. Suivront les ouvertures des ESC suivants :
Cleunay, le 24 septembre 2002
Rennes Centre, en octobre 2005
Le Blosne, le 15 février 2006
Villejean, le 30 mars 2007,
Bréquigny : le 1er mars 2011.


4 GRANDS PRINCIPES

Ce projet interinstitutionnel s’articule autour de 4 grands principes qui seront formalisés en 2003 dans une charte et feront référence pour les 5 équipements suivants :

  • La simplification de l’accès aux droits sociaux et prestations,
  • L’amélioration des interventions,
  • Le soutien à l’expression des habitants et des usagers,
  • Le soutien aux initiatives des habitants et à leur implication dans une démarche de développement local.

Un cinquième principe, celui de mixité des usages, s’est progressivement imposé et a conduit à ouvrir les ESC à des activités autres que « sociales ». Il en est ainsi de l’ESC Aimé Césaire à Bréquigny qui accueille une bibliothèque municipale.


Un nouvel ESC est en projet sur le quartier de Maurepas.

Ouverture prévue : 2022


L’APRAS

organise et anime le pilotage du projet des ESC, apporte un appui aux responsables dans les sites, accompagne les travaux thématiques dans les sites ou de manière transversale (accueil commun, fragilités psychologiques, partage de diagnostics, numérique, rencontres inter équipements…), ainsi que les projets de nouveaux équipements.


Pour aller plus loin :

Partager :

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Pour assurer le fonctionnement du site, ces cookies sont requis
  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Decline all Services
Accept all Services